Phase 1 : La conception

Afin de mener à bien ce projet , des entretiens ont eu lieu avec les responsables du Cfa pour permettre au club d'obtenir un terrain sur lequel effectuer ses productions. Le terrain obtenu se situe à moins de 200 m des salles de cours du Cfa . Seul une partie de ce terrain sera restructurer car de nombreuses arbres fruitiers se trouve sur l'autre partie . La partie cultivée sera d'une superficie de prés de 1 200 m² sur laquelle s'effectueront des productions légumières .

Après avoir réaliser les mesure du futur potager , un premier plan comprenant les obstacles présent sur le terrain ( arbres , cabanon , dalle en ciment , … ) à était conçu. Ce dernier à était repris et le plan des futurs massifs y à était intégrer . Une copie de ce plan à était numériser et ce dans le but de matérialiser les cultures mise en œuvre .

Le plan n'as pas été réaliser de manière anodines , en effets le terrain se situe au carrefour de deux routes et est relativement plat . Ainsi lorsque l'ont se trouvent sur un coin de la parcelle ont aperçoit aisément l'autre extrémité. Pour rompre cette vision est créer un peu d'intimité , le futur potager comprendra des perspectives, et la hauteur des légumes et pris en compte ce qui permettra de passer d'un style de jardin à l'autre . Le plan est fait de tel sorte que l'endroit soit agréable et plaisant à regarder et ce en jouant sur la hauteur des végétaux , la forme des massifs , la perspective , …

Plan des massifs

Répartitions des légumes

Au delà du cotés esthétique de « l'Eco-potager » sont empreinte écologiques est également prise en compte . Tout est fait de manière à ce qu'il respecte du mieux possible l'environnement :  

  • Cultures associés : il s'agit de l'utilisation de plantes compagnes , les légumes s'associe de manières bénéfiques entre eux mais aussi avec les plantes et les fleurs . Ces associations réduisent les invasions de ravageurs et la virulences des maladies .

  • Engrais vert : le but de cet engrais 100 % naturelle et d'améliorer les qualités physiques , chimiques et biologiques du sol en se décomposant aprés son enfouissement.

  • Rotation des cultures : elle consiste à alterner sur plusieurs années la culture de différentes catégories de légumes en fonction de leurs besoins spécifiques afin de ne pas épuiser les ressources du sol

  • Paillage : ce derniers effectuer avec différents matériaux , permet de protéger le sol du dessèchement et d'empêcher la pousse d'adventices .

  • Bac à compost : grâce à ce dernier des économies d'amendement organique et le recyclage des déchets verts est possible .

  • Faux semis : pour réduire le temps accorder au désherbage , le terrain en question est préparé comme pour un semis et les mauvaises herbes ayant levée sont biner.

  • Jachères fleuries : sont but est d'attirer les insectes pollinisateurs est donc de permettre la pollinisation des plantes . Elle servira également de ruge à la faune et la flore.

  • Pharmacie bio : les plantes seront soigné ou enrichie de manières naturelles , les produits tels que le purin d'orties ( stimule l'enracinement et la vigueur du feuillage ) ou la prêle ( renforce les défenses naturelles ).

  • Récupérateur d'eau : il permettra des économies en eau et son recyclage ( adosser au cabanon )

  • Désherbant thermique : les allées ne devant pas être traiter, ce mode de désherbage permet la destruction de manières rapides et écologiques des adventices.

Quant aux semences et aux jeunes plants nécessaires au bon fonctionnement de « l'Eco-potager » seront achetés chez différents fournisseurs au fur et à mesure des besoins . Elles seront achetés dans la mesure du possible en bio , et leur réception se fera au sein du Cfa.

Le début de cette phase qu'est la conception à eu lieu au cours du mois de mai et à pris fin vers le mois de septembre 2010 .

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site